Lectures 2003

REQUIEM POUR UNE FIN DE MILLENAIRE

Samedi 15 mars

REQUIEM POUR UNE FIN DE MILLENAIRE de Roger Lombardo

Mise en lecture Cécile Perrot

Avec Marie Cuvelier

« Ce que j’ai vu, entendu, est inacceptable pour la conscience. Inassimilable. J’ai envie de crier, mais je n’en trouve pas la force. Et puis un jour, ça vient… Le titre d’abord : Requiem pour une fin de millénaire. Puis le flot des mots, entrecoupés de pleurs. Chose nouvelle, je ne parle plus au nom des personnages, je suis le personnage. Un personnage de femme, ramassant toutes celles que j’ai croisées, et les autres dont j’ai entendu parler. » Roger Lombardo


LOCAS

Lundi 17 février

LOCAS de Jean-Paul Daumas

Mise en lecture Dominique Scheer

Avec Eric Chimier, Marie Cuvelier, Catherine Day, Alain Lahaye et Claude Petit

Veille de vacances dans le palais gouvernemental d’une petite république bananière d’Amérique du sud. Madame Martinez, une de ces folles (locas) qui chantent chaque soir sur la grande place de la capitale pour réclamer leurs enfants emprisonnés et disparus, s’introduit dans le bureau d’Angélina (ministre de la condition féminine) pour une réclamation plus directe. Angélina n’a pas la tête à ça, elle est contrariée, son fils, fêtard invétéré, découche depuis plusieurs jours, en outre dans un pays machiste, ses pouvoirs sont quasi inexistants. Seulement, madame Martinez est en réalité l’opinion publique, comme dans «Orphée aux enfers», incontournable. Les rôles vont s’inverser sous l’arbitrage de Xavier, l’homme fort du régime. Le dictateur officiel un peu caricatural cède place au despote domestique peut-être plus inquiétant.


DIEU ET MOI

Lundi 27 janvier

DIEU ET MOI de François Chodat

d’après le récit de Jacqueline Harpman

Mise en lecture François Chodat

Avec Jean Allain, François Chodat, Stéphanie Chodat, Valérie Choquart, Valérie Jeannet, Claude Leblond et Lisa Livane.

Premier jour dans l’Au-delà d’une athée irréductible. Dieu consent à disputer. Elle est têtue, lui tenace. Craquera-t-elle ? Croira-t-elle ? Joute serrée ! Rire dans les mots, larmes dans le cœur et colères çà et là. Comme l’incrédule, aurons-nous le privilège d’asséner nos vérités à la Star Suprême en live ? Rien ne presse ! D’ici là, explorons l’Auberge Espagnole de nos fantasmes millénaires… Et avec le sourire, tant qu’à faire ! !


Les murs de cartes

Samedi 11 janvier

Les murs de cartes de Gonzague Phélip

Mise en lecture Hélène Cohen

Avec Jean Allain, Serge Dupuy et Marie Thomas.

Mercédès : Je veux que tu me dragues, Dess. Fais-moi du plat.

Dess : Sur le champ ? Si tôt ? Sans café ? Après un aller-retour Dieppe-ici éclair épuisant, cinq étages de chute et une porte vitrée ? Avec cette grosse bosse sous le bob, mouillé, puant le rance et la fumée ? Après avoir assisté depuis une heure au froid pliage de toutes tes petites liquettes ? Que veux-tu que je te dise ? le moment est malvenu, Mercédès, voire hostile.