Lectures 2008

LA PESTE

Lundi 15 décembre

LA PESTE D’Albert Camus

Morceaux choisis et contés par Loïc Pichon

Les prémices du fléau, son développement dans la ville – le comportement des gens – et sa disparition soudaine. » Mon souhait est de dire ce texte tel que l’auteur l’a écrit lui-même, c’est-à-dire en prenant un certain recul avec les évènements racontés – voir la référence au  » narrateur  » s’adressant au lecteur ».


LA VÉRITABLE HISTOIRE

Lundi 8 décembre

LA VÉRITABLE HISTOIRE de Jean-Loup Horwitz

Mise en lecture Jacques Rosner

Avec Jean Lescot, Jean-Michel Martial et Christiane Millet

La Véritable Histoire est une improbable Trinité, recomposée deux mille ans après, puisqu’il y a un avant et un après … Schlomo, le juif sédentarisé, s’occupe d’un Privé, JJ, qui a choisi l’amnésie. Elle, hystérique donc humaine, pas immaculée du tout, vient retrouver son fils et coucher avec son mari. Quoi de plus normal ! Sauf que la dernière fois qu’Elle a eu un fils, quelle histoire ! Une Histoire connue de tous ? Qui sait ? Et si jamais …


EMILE ET ZITA

Lundi 24 novembre à

EMILE ET ZITA de Christine Martin

Mise en lecture Claude Leblond

Avec Jean-Michel Bonnarme et Valérie Jeannet

Intemporelle rencontre entre deux voyageurs surgis de nulle part … Le temps passe, dans l’attente de quelque chose de quelque chose qui ressemblerait à un rebondissement, un aboutissement, un dénouement, un terminus, une fin…
Le temps continue de fuire, exacerbant l’impatience de Zita, usant le calme cartésien d’Emile. Puis soudain, le temps s’arrête …


LE DERNIER VENU

Dimanche 12 octobre

LE DERNIER VENU de Roger Défossez

Mise en lecture Claude Leblond

Avec Jean-Michel Bonnarme et Hélène Hardouin

Une impasse déserte, un SDF, une petite fille, une rencontre inattendue. Une tranche de vie baignée de poésie, d’humour et de réflexion.


ABSENCES

Dimanche 12 octobre

ABSENCES de Henri Guvman avec notamment « Les sources d’un poème » extrait de DUO-DUEL édité par ALNA EDITEUR

Mise en lecture Henri Gruvman

Avec Pierre Clarard, Catherine Davenier et Henri Gruvman

En 4 courtes pièces, l’auteur explore la problématique de l’absence. Fidèle à sa manière poétique et burlesque de théâtraliser la réalité, il navigue sur les eaux tourmentées du désir et de la frustration.


UNE FAMILLE DECHUE

Vendredi 10 octobre

UNE FAMILLE DECHUE In oeuvres (La Pléiade) de Nicolas Leskov

Traduction française réécrite par Pierre Pascal © Editions Gallimard
Adaptation Marcel Cuvelier

Mise en lecture Marie Cuvelier

Avec Didier Bailly, Gérard Bayle, Jean-Michel Bonnarme, Valérie Choquard, Anne Guegan, Donat Guibert, Hélène Hardouin, Thérèse Quentin et Christian Termis

Chacun son esclavage. A travers des portraits plein d’humanité, une peinture de la Russie d’avant la révolution.


ULTIME RENCONTRE

Lundi 16 juin

ULTIME RENCONTRE de Gertrud von Le Fort

Traduit par Henri Peter

Mise en lecture Claude Darvy

Avec Natacha Bouyer, Claude Soën (percussions) Lisa Livane et Geneviève Taillade

Dialogue passionné et douloureux entre deux favorites de Louis XIV, Louise de La Vallière et la marquise de Montespan. Nous retrouvons là le thème favori de l’auteur, celui de la grâce, de la réconciliation avec Dieu et du pardon divin par la réversion des mérites.


PHOTO DE FAMILLE

Lundi 2 juin

PHOTO DE FAMILLE de Jean-Pierre Martinez

Mise en lecture Hélène Cohen

Avec Marc Brunet, Fabienne Chaudat, Henri Gruvman et Frédérique Villedent

Le temps d’un week-end au bord de la mer, hors saison, deux frères et deux sœurs qui ne se voient plus guère, se retrouvent une dernière fois dans la maison de vacances familiale pour la vendre, après le décès de leurs parents. Mais les comptes qu’ils ont à régler ne sont pas seulement financiers.


UNE JOURNÉE EXCEPTIONNELLE

Lundi 19 mai

UNE JOURNÉE EXCEPTIONNELLE de Christiane Schapira

Mise en lecture Jean-Pierre Ducos et Nicole Huc

Avec Stéphanie Chodat, Jean-Pierre Ducos, Nicole Huc et Simone Mozet

Eva DARIEL est la sœur de Wanda BRISAC qui s’est distinguée par ses faits de résistance pendant la guerre. La mémoire de cette dernière va être honorée par la pose d’une plaque sur la maison natale qui appartient désormais à Eva DARIEL. La coquette vieille dame reçoit pour l’occasion une journaliste arrivée de Paris le matin même. Eva DARIEL attend le maçon qui doit sceller la plaque pour la cérémonie. Mais tout ne se passera pas comme prévu…


ELLES ETAIENT SŒURS

Lundi 28 avril

ELLES ETAIENT SŒURS de AndreÏ Vassiliev

Traduction Ivan Nikitine

Adaptation Martine Fornasari

Mise en lecture Claude Darvy

Avec Marcelle-Jeanne Bretonnière et Martine Le Page-Fornasari

Ca se passe en Russie… ou ailleurs… Katia vient réclamer sa part de vie. Olga lui renvoie sa mort intérieure à la figure. Il est question d’amour, de mariage obligé, de filiation, d’héritage, de la mort d’une mère, mais aussi d’alcool, de la violence des hommes, de frustration, de vide, de solitude… Il n’y aura pas de rédemption possible.