LE CINQUANTENAIRE DU SPECTACLE IONESCO AU THEATRE DE LA HUCHETTE

Simone Mozet, Odette Barrois, Roger Défossez, Jacques Legré, Nicolas Bataille, Claude Darvy, La Cantatrice chauve, 6 février 2007, © PhélipEn 2007, le Théâtre de la Huchette fête les cinquante ans du Spectacle Ionesco au Théâtre de la Huchette. Le 16 février 1957, La Cantatrice chauve et La Leçon s’unissaient pour une série de représentations qui devait ne durer qu’un mois…

50 ans plus tard, le Spectacle Ionesco donne sa 15 755ème représentation.

Les célébrations débutent par une semaine de lecture de textes d’auteurs contemporains, suivie par deux tables rondes avec comme sujet La création face à la critique et La fin des petits théâtres ?

Le moment fort est la distribution exceptionnelle alignée pour La Cantatrice chauve dans la semaine du 16 février 2007 : Nicolas Bataille, Simone Mozet et Odette Barrois, créateurs des rôles de Mr et Mme Martin et de la Bonne le 10 mai 1950, rejouent ensemble près de 57 ans plus tard.

Marcel Cuvelier, 9 février 2007, © PhélipLe 5 mars 2007, une soirée exceptionnelle est donnée à la mairie du 5ème arrondissement de Paris. Devant un parterre de 400 personnes, la troupe et quelques invités de marque présentent un spectacle haut en couleur, pendant que se projette le film 67/50, trombinoscope expérimental réalisé par Armel de Lorme en collaboration avec Gauthier Fages et avec la complicité d’une grande partie des acteurs qui ont joué dans le Spectacle Ionesco depuis 1957.

Le 2 octobre, la Bibliothèque nationale de France célèbre également cet incroyable succès théâtral en organisant une soirée où sont projetés en exclusivité des extraits de La Cantatrice chauve et de La Leçon, filmées en 1965 par Jean Ravel et produites par Marin Karmitz. En préambule, les comédiens de la Huchette interprètent L’Impromptu de la Bnf, petite pièce spécialement écrite pour la circonstance par Gonzague Phélip et mise en scène par Guy Moign. C’est enfin l’occasion de fêter la sortie du livre Le fabuleux roman du Théâtre de la Huchette de Gonzague Phélip paru aux éditions Gallimard.