Le spectacle Ionesco

Claude DEBORD

Photo+Claude+Debord.previewAuteur, a écrit pour le théâtre Anatole Durand ou les affres d’un créateur lue au théâtre Essaïon, dans le cadre des lectures de la S.A.C.D. (1983) ; La grande navigation de François Rabelais à la rencontre des paroles dégelées créé en 1994 aux Mureaux et repris en 1995 à Marly le Roi ; Le vin, l’amour, l’humour chez les poètes nivernais en 1986 à Nevers ; La belle bibliothèque 1994 à Clichy et 1997 aux Mureaux. Sous les taupes, découvrez l’obus 1999 Théâtre Essaïon à Paris. Les démons de ma joie (2002) au Théâtre Rutebeuf à Clichy ; La Muse Nivernaise (2005) dans la Nièvre puis à  Paris Cité des Récollets.

Il est aussi auteur de sketches pour la télévision : le violon dingue (1979 – T.F.1), mon amanite chérie (1982 – T.F.1) ; de textes de chansons : débaptisons les rues, j’ai peur chanté par lui-même au café théâtre, et pour Nell Reymond : les atours de Nell, Louison Roblin : c’était comment déjà et des textes pour Ronny Coutteure et Josiane Pinson…

Il est également metteur en scène : Monsieur Renard, homme de lettres (juin 1990) colloque à Nevers et à Potenza en Italie. Pour Pierre Albert-Birot (1992), Centre Georges POMPIDOU ; Spectacle MILOSZ (1993), B.N, Auditorium Saint Germain, diffusé sur France Culture. Spectacle Jean TARDIEU (1993), Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm, Paris. Spectacle Philippe SOUPAULT (1997), Théâtre Molière. Sous les taupes, découvrez l’obus (1999), Théâtre Essaïon. Les démons de ma joie (2002), Théâtre Rutebeuf à Clichy.

Comédien : il débute au théâtre dans la troupe des Grenier-Hussenot, puis travaille notamment sous la direction de : Marcel Cuvelier, Jean-Marie Serreau, Jean Dasté, Nicolas Bataille, Jean Lauberty, Edmond Tamiz, Gabriel Monnet, Gabriel Garran, Georges Vitaly, Jacques Echantillon, François Périer, Jean-Paul Cisife, Mario Franceschi…, travaille avec Jacques Mauclair au théâtre du Marais dans l’Avare (Molière du meilleur spectacle), Antonio Barracano de Eduardo de Filippo, Noël chez les Cupiello de Eduardo de Filippo, Jacky, Jacko de Jacques Mauclair. En 2000-2002 : L’imposture comique de Pascal Bancou, mise en scène de Xavier Lemaire.

Il participe aux films de Charles Belmont Pour Clémence, Lackdar Hamina Décembre, Roger Andrieux L’amour en herbe et aussi de Yves Robert, Jean-Charles Tachella, Jean-Paul Rappeneau, Denis de la Patellière, Med Hondo… et aux courts métrages de Philippe Durand, André Chauchat, Cécile Decugis, Philippe de Poix, François Porcile…

A la télévision il participe aux émissions de Stellio Lorenzi pour La caméra explore le temps : La terreur et la vertu, Les Cathares, Monsieur Zola et travaille avec Marcel Bluwald, Olga Baïdar-Poliakoff, Guy Lessertisseur, Gérard Gozlan, Jean-Claude de Nesle, Jean Frappat, Alain Jomi, Claude Barma, Jean-Pierre Marchand, Claude Guillemot, François Rossini, Gérard Pirès, Jacques Audoir, Pierre Goutas, Emmanuel Fonladossa…

Claude Debord est décédé au printemps 2010.