ACTUALITÉ

A venir

 

 


Les prochaines lectures

Lecture AVIONS EN PAPIER

D’Elise Wilk

Traduction de Fanny Chartres et Alexandra Lazarescou.

Texte traduit avec le soutien de Théâtre Ouvert et le fabulamundi-playwriting Europe du programme de Culture de l’Union Européenne.

Vendredi 21 Juin à 14H30 

Mise en lecture Laurent Suire

Avec Armance Galpin, Marion Lahmer, Clémentine Lebocey, Matila Malliarakis, Alexandre Schreiber, Bastien Telmon 

Un quartier d’une ville de province quelque part en Roumanie. Un lycée. 6 jeunes livrés à eux-mêmes. 5 bourreaux, une victime… ou plutôt 6 victimes… victimes de leur histoire, de leur corps, de leurs sentiments, de leur mal être, de leurs familles. La cruauté adolescente. La cruauté tout court. Et puis des rêves, et puis des envies… Mais pour quel futur ?

L’entrée est libre, mais il est impératif de réserver sur : amihuche@free.fr


HUCKLEBERRY FINN, le musical

Après les triomphes de La Poupée sanglante, de L’Ecume des jours, et de Comédiens ! le Théâtre de la Huchette présente à partir du 4 juin son nouveau spectacle musical HUCKLEBERRY FINN, d’après le roman de Mark Twain – Adaptation Didier BAILLY & Hélène COHEN – Musique Didier BAILLY – Mise en scène Hélène COHEN – Avec Morgane L’HOSTIS, Joël O’CANGHA, Alain PAYEN

1850, dans l’Amérique esclavagiste. Huck, un gamin maltraité et Jim, un esclave en fuite, tentent d’atteindre les territoires libres… Adaptation en comédie musicale du célèbre roman de Mark Twain, Huckleberry Finn est un parcours initiatique truculent, satirique et idéaliste. Magnifique histoire d’amitié, c’est aussi une critique féroce d’une société injuste et bien-pensante.

Du mardi au vendredi à 21h10 – samedi 16h et 21h10 (relâche exceptionnelles le vendredi 21 juin le mardi 2 et le mercredi 3 juillet 2019)

 

 


AH SI J’ÉTAIS RICHE ! Menahem-Mendl Le rêveur

De Sholem ALEICHEM – Adaptation Roger KAHANE et Hélène COHEN – Mise en scène Hélène COHEN – Avec Florent FAVIER et Pauline VAUBAILLON

 

Menahem Mendel, parti chercher fortune, raconte ses burlesques mésaventures à sa femme, restée au village. Un échange de lettres où l’amour, la colère, la naïveté, le bon sens, l’optimisme se mêlent aux larmes et à la joie.

Les lundis 29 avril et 13 mai 2019 à 19h


DU CÔTÉ DE CHEZ COLETTE

Il est des textes, des auteurs, des personnages qui accompagnent un comédien ou une comédienne tout au long de leur carrière. Ils y reviennent de loin en loin et chaque fois les retrouvailles sont l’occasion de nouvelles découvertes, d’un nouveau plaisir à faire partager.

Pour Jenny Bellay, c’est Colette. A 92 ans, elle reprend aujourd’hui « Du côté de chez Colette », un spectacle dont elle a conçu le montage de textes et qu’elle interprète.

 

 

Les Lundis 8, 15 & 22 AVRIL 2019 à 20H 


LES ÉCHOUÉS

Une plongée dans le quotidien de 3 migrants échoués en France. Une invitation à changer notre regard sur celles et ceux que l’on croise tous les jours sans les voir.

Seul en scène, Franck MERCADAL  incarne 19 personnages.

Tous les lundis du 14 janvier au 1er avril 2019 à 20h, sauf le lundi 18 février à 21h.

Adaptation de Franck MERCADAL du roman de Pascal MANOUKIAN  paru aux Éditions Don Quichotte / Points

Mise en scène et Jeu:  Franck MERCADAL

 

L’HISTOIRE

Julien, statisticien, perçoit la vie au travers des chiffres.

Il voit ses certitudes bouleversées par sa rencontre avec 3 migrants qui ont tout quitté dans l’espoir de changer leur destin.

A travers son récit, ces silhouettes anonymes prennent corps sous nos yeux.

Il y a Virgile, le Moldave, qui quitte la misère de son pays pour tenter d’offrir une autre vie à sa famille ; Chanchal, le Bangladais, choisi par sa famille pour réussir en Europe, puis Assan, le Somalien, qui fait face à la montée de l’islamisme et veut sauver sa fille des atrocités de son pays.

Endettés et sans papiers, ces trois hommes s’entraident malgré leurs différences, tout au long de cette course d’obstacles entre « échoués ». Avec la volonté de rester debout, quand tout voudrait les faire plier.

Un récit réaliste et poétique, sans concession et plein d’humanité, qui nous rapproche de celles et ceux que l’on croise tous les jours sans les voir.