ACTUALITÉ

Evènements

Molière d'honneur 2000Dernière des  » grandes petites scènes  » créées au Quartier Latin dans les années 50, le Théâtre de la Huchette a vu passer sept présidents de la République, enduré la guerre d’Algérie puis vécu Mai 68, connu le passage à la télévision couleur, résisté à quatre chocs pétroliers, vu tomber le mur de Berlin, assisté à la naissance de l’euro et à la chute des Twin Towers, affronté la crise des subprimes. Près de 70 ans de frissons, de drames, d’ultimatums, de crises, d’applaudissements et de bonheur. Expositions, anniversaires, lectures, conférences, cette page vous annonce les évènements particuliers qui jalonnent la vie de ce théâtre hors norme.


LE 60ème !

Affiche_IONESCO-A4 60 ANS -6A l’occasion du 60ème anniversaire de la CANTATRICE CHAUVE et de LA LECON d’Eugène IONESCO (16 février 2017), le théâtre de la HUCHETTE voit grand. Comment pourrait-il en être autrement ? Un programme riche, insolant et joyeux célèbrera cet évènement unique :

1) LE JEUDI 16 FEVRIER : SOIREE DU 60ème
2) LA NUIT ABSURDE DU 4 AU 5 MARS.
24h non-stop de La cantatrice Chauve et de La Leçon avec quelques surprises…
3) LUNDI 3 AVRIL : PRÉSENTATION DES TRAVAUX DU COLLÈGE DE PATAPHYSIQUE
4) LES 5 LUNDIS DE MAI, LA HUCHETTE : HISTOIRE ET COULISSE.
5)-FETE DE LA MUSIQUE, 21 JUIN, LE CABARET IONESCO
6)-L’ETE DU 60ème
Regard d’un créateur de mode sur les deux spectacles.
Projection du film de Marin  KARMITZ.


LA HUCHETTE SE REFAIT UNE BEAUTE

Le Théâtre de la Huchette se refait une beauté. Entre le 3 et le 11 janvier, restauration  des fauteuils.

grattage

 

 

Ponçage et peinture des structures par la troupe.

 

 

chwing

 

 

 

 

 

 

10623049_921664841221277_6179816213787136998_n

 

 

Puis la société Saviex entre en jeu.

 

 

 

12494724_921664967887931_539960963353233635_n

 

Démontage des assises.

 

 

 

1917399_921664991221262_5676931662600681133_n

Adieu la vieille mousse, adieu le vieux tissu, ça colle la nouvelle mousse sur les coques, ça enfile les nouvelles housses rouge opéra.

 

 

 

12510291_921665054554589_790319331406798106_n

 

 

 

 

 

 

947361_921665114554583_8899735147175500132_n

 

Ceci fait, remontage, réglages, pose des plaques.

 

 

 

 

12508776_922288817825546_8734635631608524880_n

 

 

 

Ca a de la gueule… C’est assez éclatant. On se sent bien dans notre petite salle.

 

 

12439505_922288664492228_4745185760611514373_n

 

 

 

 

 

 

18 salle

 

 

 

 

Lundi 18 janvier, fête de la nouvelle de la salle avec tous les généreux et illustres donateurs.

 

 

arditi RussoLemoine


LES ALPHONSES 2014

Lors de la 3e édition de cette cérémonie, animée par Xavier Jaillard et Alain Créhange, 10 grands prix de prestige ont été décernés aux personnalités qui, en 2014, ont particulièrement frappé par leur esprit décalé, leurs actions qui ont fait rire ou grincer des dents…

Les récompenses – diplômes et statuettes inattendues – ont été remises par les meilleurs d’entre nous. Dessins (curieux), films (bizarres) et témoignages (étranges) illustraient chaque sujet. En voici la liste :

2

LES  10  ALPHONSES :

 

1)  L’ALPHONSE  DE  LA  GONFLETTE  ARTISTIQUE

a été attribué à  Paul McCarthy pour sa statue de la place Vendôme.

En l’absence du lauréat, il a été remis par  POPECK à Gauthier FOURCADE, sculpteur de pensées.

Trophée : une maquette de préservatif géant, sur socle.

_AAA1436

 

 

2) L’ALPHONSE  DE  L’ÉTERNEL  RETOUR  VERS  LE  FUTUR  (cinéma)

a été attribué au prochain film de J.-L. Godard intitulé « Adieu à la palme », avec Pierre ARDITI.
Un extrait a été projeté, avec la voix off du maître (Gérald DAHAN). En l’absence du lauréat, il a été
remis par Jean-Claude DREYFUS et Patrick PRÉJEAN. Trophée : une palme d’or, avec masque.

_AAA1449

3) L’ALPHONSE  DE  L’HARMONIE  DES  SPHÈRES  (musique)

a été attribué à Vincent Malone pour son disque de  musique classique exécuté (c’est le mot) à la trompette. Extraits. En l’absence du lauréat, il a été remis par Thierry GEFFROTIN, d’Europe1, à 2 sonneurs de trompe pour leur interprétation de la Méditation de Thaïs, de Massenet, au cor de chasse. Trophée : une double-croche authentique signée par Mozart.

 

4) L’ALPHONSE  DE  L’EXPLOIT  SCIENTIFIQUE  

a été attribué à la sonde Philae-Sarkozy pour ses rebonds (reportage).  Remettant : Grégoire LACROIX.  Trophée : une godasse sur socle, rapportée de la comète.

 

5) L’ALPHONSE  DE  L’AGRÉGATION  MOLÉCULAIRE  DANS  LE  VIDE  RELATIF

a été attribué à un spectateur pris au hasard.  Remettant : Pr Christian CABROL. Trophée : un
vistemboire du XIXe siècle.

_AAA1491

6) L’ALPHONSE  DES  CONGÉS  PAYÉS

a été attribué au soleil pour avoir pris ses congés en juillet-août, comme tout le monde.  Remettante : Isabelle ALONSO.  Récipiendaire : Bérengère DAUTUN, ancienne sociétaire de la Comédie Française. Poème dit. Trophée : un parapluie d’époque (brevet déposé par Alphonse Allais en 1905).

_AAA1527

7) L’ALPHONSE  DE  LA  CANDEUR  POLITIQUE

a été attribué à Fleur Pellerin pour avoir admis ne connaître aucun livre de P. Modiano. Extrait d’un discours de ce dernier. Remettant : Alain REY. Trophée : un livre (« J’apprends à lire avec Fleur »).

 

8) L’ALPHONSE  DE  LA  DÉFENSE  DE  LA  PAIX  DANS  LE  MONDE

a été attribué à Napoléon III pour son opposition au Tsar en Crimée (reportage : Sarkozy au Kremlin).Remettant : André BERCOFF. En l’absence du lauréat, il a été remis à Vladimir Poutine.
Trophée : un pistolet sur socle.

 

9) L’ALPHONSE  DE  LA  RÉFORME  TERRITORIALE

a été attribué à Marylise Lebranchu pour le nouveau découpage des régions.  Reportage navrant. Remettant : Marc JOLIVET. Trophée : un puzzle des départements (1955).

_AAA1562

10) LE  GRAND  ALPHONSE  D’HONNEUR  DU  DÉSHONNEUR

a été attribué ex-aequo à MM. Jean-François Copé, Patrick Balkany, Thierry Lepaon et Jean-Claude Junker.  Parrain : Jérôme Cahuzac. En l’absence des lauréats, il a été remis par François MOREL à 2 de leurs amis corses. Trophée : un attaché-case Swissair.

1 copie

_AAA1394_AAA1383 (1)_AAA1479

 


CHRISTIANE TAUBIRA A LA HUCHETTE !

Christiane Taubira et David ValèreVendredi 4 avril, la Garde des Sceaux Christiane Taubira nous a fait l’honneur d’assister à notre spectacle Des hommes debout. Elle a beaucoup, beaucoup aimé…


LES ALPHONSES 2013

René de Obaldia et Alain Rey, de l'Académie Française

René de Obaldia et Alain Rey, de l’Académie Française

Présentés par Xavier Jaillard et Jean-Pierre Delaune, vaillamment soutenus par tous les illustres académiciens de l’Académie Alphonse Allais, les « Alphonses » XIII (12 grands prix de l’Absurde Raisonné), ont été remis le mardi 21 janvier sur la scène du Théâtre de la Huchette.

En présence de René de Obaldia et d’Alain Rey, de l’Académie Française, et avec les participations pas forcément académiques de Gauthier Fourcade, André Bercoff, Popeck, Patrick Préjean, André Santini, Gérald Dahan, Gonzague Saint-Bris, Christophe Barbier et Virginie Lemoine (entre autres), un sérieux grain d’absurdité a soufflé sur la Huchette !

Vous voulez connaître les heureux récipiendaires ? Nous vous réservons quelques surprises…

 

QUATRE PRIX DE L’ADMINISTRATION SOCIALE

 

1/ Alphonse de l’organisation urbaine :

À Bertrand DELANOE, maire de Paris, pour le plan de la nouvelle place de la République. Remise du prix par monsieur l’Académicien CLAUDE TURIER, spécialiste du dessin graphique, qui présente le plan d’architecte de cette place. Récipiendaire : madame Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET (en fait, le rôle est tenu par monsieur l’Académicien ALAIN CREHANGE déguisé, lequel, démasqué, sera présenté au public pour son œuvre et son actualité). Illustration : dessin n°1 de Claude TURIER.

 

2/ Alphonse de la sécurité routière :

A monsieur Jacques PELISSARD, président de l’association des Maires de France, pour l’abaissement de la vitesse à 30 km/h en village. Remise du prix par monsieur l’Académicien GAUTHIER FOURCADE à un maire opposant, monsieur l’Académicien GERGOIRE LACROIX, qui veut l’abaisser plus encore. Projection du reportage video n°1 d’Alain CREHANGE.

 

 

3/ Alphonse des travaux publics :

Au monsieur Frédéric CUVILLIER, ministre des Transports, pour le développement des ronds-points routiers. Remise du prix par monsieur l’Académicien PHILIPPE DAVIS à monsieur Martin BOUYGUES, dont l’entreprise Bouygues-BTP a raflé 22 000 ronds-points de l’appel d’offre (en fait, monsieur Bouygues a délégué l’un de ses chefs de chantiers – rôle est tenu par monsieur l’Académicien ALBERT MESLAY). Reportage vidéo n°2 d’Alain CREHANGE.

 

 

4/ Alphonse de l’organisation des services publics :

À LA POSTE (ex-président Jean-Paul BAILLY), pour la variété de sa tarification et de ses délais d’acheminement du courrier. Remise du prix par monsieur ALAIN MERIDJEN, rédacteur en chef du périodique « L’Allaisienne », à monsieur Xavier NIELLE, fondateur de l’entreprise FREE, qui s’est enrichi en vendant des SMS et des e-mails à la place du courrier. (Il est représenté par son épouse – en fait monsieur PIERRE DERAT, correcteur et contrôleur du dictionnaire de l’Académie intitulé « Dictionnaire Ouvert jusqu’à 22 heures ».) Reportage vidéo n°3 d’Alain CREHANGE.

 

 

TROIS PRIX DE L’EFFICACITE TECHNIQUE

 

5/ Alphonse de l’équité sportive :

Aux concepteurs de la PISCINE DE BARCELONE pour avoir favorisé une ligne d’eau plutôt qu’une autre à l’occasion des derniers Championnats du monde de natation. Prix remis par monsieur l’Académicien THIERRY GEFFROTIN, particulièrement bien placé pour décerner cette distinction puisqu’il est musicologue, au médecin personnel de Lance ARMSTRONG, spécialiste en préparation de victoires sportives. En l’absence du récipiendaire (excusé pour malaise suite à une auto-injection maladroite), la récompense sera donnée à monsieur GERARD EJNES, directeur-adjoint de l’Equipe et directeur de la rédaction de France-Football. Illustration : dessin n°2 de Claude TURIER.

 

6/ Alphonse de collecte de fonds électoraux :

André Bercoff © Gérard Hourdin

André Bercoff © Gérard Hourdin

A monsieur Philippe BRIAND, Trésorier de la campagne présidentielle de monsieur Sarkozy en 2012, pour avoir vendu cent quarante millions de tee-shirts à l’effigie du grand homme, soit plus de deux tee-shirts par Français, bébés et vieillards compris. En l’absence du récipiendaire, le prix est remis par monsieur ANDRE BERCOFF, politologue subversif, à M. POPECK, fabricant desdits tee-shirts (recyclables), et de caleçons molletonnés. Présentation d’un tee-shirt portée par Claudine CORDANI.

 

 

7/ Alphonse de la prévention radicale :

Patrick Préjean © Gérard Hourdin

Patrick Préjean © Gérard Hourdin

À monsieur Manuel VALLS, ministre de l’Intérieur, pour le renforcement du plan Vigipirate, interdisant le rassemblement de plus de trois personnes. Prix remis par monsieur l’Académicien-comédien PATRICK PREJEAN, en l’absence du récipiendaire, à son ennemi monsieur JEAN-NOEL HAZEMANN, directeur de théâtre, donc directement concerné. Reportage vidéo n°4 d’Alain CREHANGE.

 

 

QUATRE PRIX DE MORALE

 

8/ Alphonse de l’évolution darwinienne (écologie) :

André Santini et Gérald Dahan

André Santini et Gérald Dahan

À monsieur Hugh GRANT, président de la société Monsanto, pour les O.G.M. de maïs, grâce auxquels les consommateurs pourront désormais manger leur Mc Donald à deux mains tout en écrivant à l’Association pour le don d’organes afin d’y négocier leur troisième rein (illustration). En l’absence de monsieur Grant, remise du prix par monsieur l’Académicien et néanmoins ancien ministre ANDRE SANTINI à monsieur José BOVE, farouche partisan de ce maïs – au point qu’on l’a vu en faucher lui-même (en fait, l’imitateur GERALD DAHAN). Illustration : dessin n°3 de Claude TURIER.

 

 

9/ Alphonse de l’équilibre universel :

Gonzague de Saint-Bris et Popeck

Gonzague Saint-Bris et Popeck

À DIEU, pour Sa remarquable gestion de la météo planétaire 2013, notamment en Russie (insolations d’avril), en Oklahoma (tornades de mai), et au Groenland (récolte des noix de coco dès le mois de juin) – voir illustration. Le prix sera remis par monsieur GONZAGUE SAINT-BRIS, seul de nos amis allaisiens digne de discuter avec le récipiendaire ou, en son absence toujours possible, avec ALLAH qui, lui, a su maintenir 40° toute l’année à La Mecque, comme d’habitude, ou même avec YAHVE. Si ALLAH ne vient pas non plus, le prix pourrait être emporté par monsieur l’Académicien POPECK, qui se propose gentiment pour transmettre à qui de droit, ayant un contact direct avec Moïse, qui connaît tout le monde. Illustration : dessin n°4 de Claude TURIER.

 

10/ Alphonse de la découverte statistique :

Christophe Barbier et Gérald Dahan © Gérard Hourdin

Christophe Barbier et Gérald Dahan © Gérard Hourdin

À monsieur François HOLLANDE, Président de la République, pour son invention de l’inverseur de courbe de chômage. Remise du prix par monsieur l’Académicien CHRISTOPHE BARBIER, spécialiste du sujet dans tous les bons débats télévisés, à monsieur HOLLANDE lui-même (en fait, l’imitateur GERALD DAHAN). Schéma de Claude TURIER.

 

11/ Alphonse de l’urgence humanitaire :

Popeck et Virginie Lemoine

Popeck et Virginie Lemoine

À monsieur BAN KI-MOON, Secrétaire Général de l’Organisation des Nations Unies, pour l’énergique prise de position de l’ONU concernant l’utilisation du gaz sarin en Syrie. Le prix sera remis par la marraine des Alphonses 2013, l’Académicienne VIRGINIE LEMOINE, non pas au lauréat (absent pour cause d’intervention musclée en Centrafrique), mais au représentant de la Croix-Rouge sur place. (Celui-ci n’étant pas là non plus, ni le représentant du Croissant-Rouge, le prix sera pris en charge inopinément par monsieur POPECK, fondateur de l’Etoile-de-David-Rouge). Illustration de Claude TURIER.

 

12/ LE GRAND ALPHONSE D’HONNEUR (Prix des Oubliés Historiques ) :

 

À la Société française de cardiologie pour le test à l’effort pratiqué sur René Goscinny, qui en est mort. Remettant : monsieur l’Académicien Alphonse Allais (et accessoirement Académicien Français) RENE DE OBALDIA. La Société récipiendaire étant retenue, nous a-t-elle fait savoir, par une « grande consultation qui doit se faire pour un homme qui mourut hier », le récipiendaire sera monsieur l’Académicien tout frais du jour ALAIN REY, qui est là parce qu’il a vu de la lumière et du monde dans un théâtre à midi, ce qui l’a étonné.